Dépression du post-partum

Vous venez d'accoucher, et tout votre entourage est euphorique !  Pourquoi vous sentez-vous si déprimée ?

Après un accouchement, un grand nombre de femmes ressentent des émotions confuses.  De 60 à 80 pour cent au moins des nouvelles mamans souffrent d'une forme légère de dépression qui s'installe quelques jours à une semaine après l'accouchement et qui dure au plus deux semaines.  Si vous avez le cafard du post-partum, vous pouvez avoir la larme facile, être anxieuse et être incapable de dormir.  Vous pouvez également être irritable et d'humeur changeante.

Si cet état persiste plus de deux semaines, vous souffrez peut-être de dépression du post-partum (DPP).  De dix à vingt pour cent des nouvelles mères souffrent d'une dépression clinique caractérisée qui peut durer de deux semaines à aussi longtemps qu'un an.  La chute brutale des taux hormonaux, la fin de l'extase émotionnelle de donner naissance à un enfant, de même que le changement de mode de vie rattaché aux soins à prodiguer à un nouveau-né sont autant d'explications  possibles de la DPP, bien que les experts n'aient toujours pas déterminé la cause exacte.

Entre autres symptômes de la DPP, citons les suivants :

  • Insomnie
  • Angoisse
  • Difficulté de concentration
  • Tristesse/pleurs qui durent toute la journée
  • Diminution d'intérêt pour presque toute activité
  • Troubles de l'appétit
  • Humeur changeante et irritabilité
  • Culpabilité excessive
  • Crises de panique
  • Idées suicidaires
  • Pensées négatives au sujet du bébé

Si vous croyez souffrir de DPP, il est important que vous consultiez immédiatement votre médecin.

Êtes-vous une nouvelle enceinte ou mère?

Adhérez et recevez des bons-rabais et des échantillons de produits pour bébés.
Adhérez

<- Retourner


Adhérez à La Ressource canadienne des mères (CMR)

Des cadeaux gratuits et plus encore !

Adhérez
Inscrivez-Vous Pour Notre

Bulletin