Rechercher
Size A + A - | 
|  Plan du site  |  English

Des cadeaux gratuits et plus encore !

Adhérez à La Ressource
canadienne des mères (CMR)


Adhérez et recevez des bons-rabais et des échantillons de produits pour bébés. Courez aussi la chance de gagner 1 des 8 cotisations de 2 500 $ à un REÉÉ de Fonds d'éducation Héritage.
Suivez-nous sur
Bulletin CMR !
Concours exclusifs

Sondage

 CMR

Sondage CMR

Si vous disposiez de 100 $ et de 2 heures de temps libre, que feriez-vous ?

  • J'irais me faire dorloter dans un spa
  • J'irais magasiner jusqu'à épuisement
  • J'irais au cinéma et mettrais le reste de côté en cas d'imprévus
  • Je ferais garder les enfants pour faire une sortie en amoureux avec mon conjoint
|



L'accessoire

du mois

Humidificateur à ultrasons champignon de Duux
Collier de dentition boubeads
Biberon en inox Pura Kiki
Ensemble d'étagères en bois Djeco
Couvertures Lolli Living
Assiette à compartiments en acier inoxydable Din Din Smart
Afficher tous les accessoires



Entreprises

partenaires
CMR » Grossesse » Yoga pour femmes enceintes

Grossesse


Yoga pour femmes enceintes


Yoga pour femmes enceintes

Le yoga peut être pratiqué en tout temps, partout et par tous. Cela inclus bien évidemment les femmes enceintes. Le yoga aide à célébrer le petit être qui habite le sein de sa mère à mesure que maman devient plus à l'écoute de son corps et de l'enfant qu'elle porte. La pratique régulière du yoga durant la grossesse peut aider à soulager ou à éliminer les malaises courants, comme les varices, les pieds et les mains enflés, les crampes aux jambes, les maux de dos, l'insomnie, la tension, les brûlures d'estomac et la fatigue. Le yoga permet également de renforcer les muscles et d'accroître l'endurance en prévision de l'exercice physique qu'exige l'accouchement. De puissants muscles pelviens peuvent soulager la constipation, les hémorroïdes et l'incontinence, de même que le prolapsus (chute des organes pelviens). Les exercices de Kegel aident à renforcer le tonus des muscles pelviens en augmentant la circulation sanguine et le contrôle musculaire de la région.

La respiration est d'une importance capitale pour les femmes durant leur grossesse et à l'accouchement. Une respiration profonde procure l'oxygène dont la mère et le bébé ont besoin. Elle accroît la capacité de gérer la douleur et permet à la mère de conserver son énergie en apprenant comment détendre certains muscles du corps.

Les muscles tendus sont des muscles qui travaillent, et les muscles qui travaillent consomment de l'énergie. Pendant l'accouchement, cette énergie est précieuse et doit être conservée pour la phase de poussée. Respirez bien à chaque asana (posture). Inspirez par le nez, jusque dans les régions inférieures des poumons. Commencez à remplir le ventre de votre inspiration, puis continuez d'amener l'air vers le haut dans la région de la cage thoracique, puis finalement remplissez la poitrine. Ressentez chaque région s'emplir d'air à chaque inspiration. Expirez lentement et à fond, en contrôlant votre respiration, permettant ainsi au nombril de tirer vers le colonne vertébrale, aux deux côtés des côtes de tirer l'un vers l'autre et aux clavicules de se détendre. Une expiration yogique réelle passe par le nez, mais durant la grossesse, vous préférerez peut-être serrer les lèvres et expirer par la bouche. Ce genre de respiration est également très bénéfique pendant l'accouchement. Le diaphragme, le principal muscle de la respiration, aide à contracter l'utérus durant l'accouchement.

Le yoga favorise la concentration mentale. Soyez consciente de votre état d'esprit pendant chaque respiration et chaque asana. Continuez seulement si vous vous sentez bien. Ces postures s'adressent aux futures mamans en santé. Si vous recherchez des techniques plus personnalisées ou approfondies, adressez-vous à un instructeur de yoga compétent dans votre région. La base du bassin est un muscle qui ressemble à un hamac fixé aux os iliaques, au coccyx et à l'os pubien. Il supporte les organes pelviens et leur contenu.

On compte trois organes pelviens, soit la vessie, l'utérus et les intestins, reliés à des orifices extérieurs. La vessie est reliée à l'urètre pour éliminée l'urine, l'utérus au vagin, et les intestins au rectum, l'orifice à l'extrémité du gros intestin. Chacun de ces passages sont entourés de muscles appelés sphincters. Ces muscles sphincters peuvent être contractés séparément ou ensemble. Même s'il faut un certain temps avant d'apprendre à contracter chaque muscle séparément, il en vaut la peine de prendre le temps d'atteindre cet objectif. Les deux exercices de Kegel suivants sont excellents pour activer la circulation dans le périnée après l'accouchement et ainsi réduire l'inconfort.

Vague

Serrez les muscles pelviens, de l'avant vers l'arrière, un muscle sphincter à la fois. Serrez d'abord l'urètre, puis le vagin, puis le rectum. Maintenez la position pendant quelques secondes, puis relâchez du rectum à l'urètre.

Ascenseur

Serrez la base des muscles pelviens, en tirant vers l'intérieur et le haut, graduellement jusqu'à la partie supérieure. Imitez le mouvement d'un ascenseur qui monte jusqu'au cinquième étage et qui arrête quelques secondes à chaque étage. Une fois rendue en haut, maintenez la position pendant 10 secondes, puis relâchez comme un ascenseur qui redescend et arrête à chaque étage.

En plus de renforcer et d'étirer la zone pelvienne, l'étirement des genoux et des cuisses contribue à soulager les douleurs causées par la névralgie sciatique et les varices. Cet exercice aide à ouvrir le bassin pour permettre au bébé de traverser le canal génital. Assoyez-vous sur votre tapis, les genoux écartés, les jambes repliées et les plantes des pieds réunies ; agrippez vos pieds. Inspirez en enfonçant vos os pelviens dans le tapis et en étirant la colonne vertébrale vers le haut, jusque sur le dessus de votre tête : expirez en poussant doucement vos genoux vers le plancher, en évitant de vous tordre les chevilles ; maintenez cette position pendant 10 à 20 secondes et respirez ; relâchez lentement l'étirement.

Pour aider à soulager les maux de dos, l'un des problèmes les plus courants durant la grossesse, l'exercice du serrement du genou ramené sur la poitrine fait des merveilles. Il accroît également la souplesse des articulations des hanches et soulage les ballonnements, la constipation, les hémorroïdes, l'indigestion et les varices.

Étendez-vous sur le dos, les jambes allongées ; inspirez, tirez un genou en direction de la poitrine ; expirez, enserrez le genou avec les deux mains. Sentez le bas du dos qui s'enfonce dans le tapis quand votre bassin s'incline vers l'arrière ; maintenez cette position pendant 10 à 20 secondes et respirez ; relâchez quand vous expirez ; répétez avec l'autre jambe.

Au sujet de l'auteure

Mme Sheri Kauhausen enseigne le yoga à Vancouver en Colombie-Britannique depuis 1987 et le pratique activement depuis plus de 30 ans. Elle enseigne également les techniques de massage des enfants en bas âge et le langage gestuel des bébés. Sheri enseigne le yoga aux niveaux débutant et intermédiaire, de même qu'aux personnes du troisième âge et aux femmes enceintes. Elle est propriétaire de INTO YOGA, qui offre des cours sur place (au travail, centres communautaires, etc.) de yoga, de pilates, de roulement de corps et de massage.

Vous pouvez joindre Mme Kauhausen au 604-421-9872 ou à
intoyoga@yahoo.com
www.intoyoga.ca



<- Back






Design du site Web par Clutch Marketing