Rechercher
Size A + A - | 
|  Plan du site  |  English

Des cadeaux gratuits et plus encore !

Adhérez à La Ressource
canadienne des mères (CMR)


Adhérez et recevez des bons-rabais et des échantillons de produits pour bébés. Courez aussi la chance de gagner 1 des 8 cotisations de 2 500 $ à un REÉÉ de Fonds d'éducation Héritage.
Suivez-nous sur
Bulletin CMR !
Concours exclusifs

Sondage

 CMR

Sondage CMR

C'est presque le temps des Fêtes et :

  • Je suis prête – Que les Fêtes commencent !
  • Tout est presque coché sur ma liste de choses à faire
  • Il me faut un peu plus de temps....
  • C'est la panique totale !
|



L'accessoire

du mois

Luminaires pour enfants Firefly
Stonz Booties
Serre-tête et boucles pour cheveux de la boutique virtuelle Pink Elephant Accessories
Robe longue de maternité et d'allaitement d'inspiration grecque, signée June& Dane
Panier à linge 3 sprouts
Collier de dentition d'ambre de la Baltique
Afficher tous les accessoires



Entreprises

partenaires
CMR » Grossesse » L'acide folique fait les manchettes

Grossesse


L'acide folique fait les manchettes : on dit qu'il pourrait être associé au cancer. Qu'en est-il au juste ?


Folic Acid in the News Si vous songez à tomber enceinte ou l'êtes déjà, vous avez probablement entendu parler de l'importance de prendre des vitamines, notamment de l'acide folique, pour rester en santé pendant votre grossesse et donner naissance à un bébé en santé.

L'acide folique, une vitamine du groupe B, joue un rôle important dans le développement de la colonne vertébrale, du cerveau et du crâne du bébé. Or, une étude minutieuse récemment menée laisse entendre que la consommation de fortes doses d'acide folique pourrait causer le cancer.

Selon un récent article paru dans le Globe and Mail, des chercheurs de l'Hôpital St. Michaels de Toronto ont découvert que, lorsqu'on donnait à des rates des suppléments d'acide folique durant la grossesse, les rejetons femelles étaient plus susceptibles de développer un cancer du sein et présentaient des tumeurs qui se répandaient plus rapidement que chez les sujets d'un groupe témoin. Cet article s'ajoute à une étude de 2009 menée par des chercheurs de l'Hôpital de l'Université Haukeland en Norvège qui ont découvert que les patients souffrant de maladies cardiaques étaient plus susceptibles de développer un cancer lorsqu'ils recevaient une combinaison de vitamine B12 et d'acide folique.

Pourquoi ces deux groupes étaient-ils plus susceptibles de développer un cancer ? Les spécialistes ne peuvent s'entendre sur cette question. Cependant, tous affirment que, comme l'acide folique joue un important rôle dans le développement et la régénération des cellules, une consommation trop élevée peut produire des cellules cancéreuses et précancéreuses.

Bien que ces données soient troublantes, les chercheurs et la communauté médicale affirment que ces études ne doivent pas empêcher les femmes qui prévoient devenir enceintes et qui le sont de prendre cette vitamine.

Les bienfaits demeurent incontestés

Les recherches qui suggèrent un lien possible entre l'acide folique et le cancer font encore l'objet d'études, mais il est tout à fait certain que les suppléments d'acide folique jouent un important rôle dans le développement de l'ADN et réduisent considérablement le risque que les bébés souffrent d'anomalies du tube neural (ATN) à la naissance. Par conséquent, Santé Canada conseille à toutes les femmes qui deviennent enceintes de consommer 400 mcg (0,4 mg) d'acide folique par jour au moins trois mois avant la conception et pendant toute la grossesse.

Comme près de 50 pour cent des grossesses ne sont pas prévues, le Canada prend depuis 1998 des mesures afin de garantir que l'acide folique fait partie d'une diète régulière en l'ajoutant à la farine et aux produits céréaliers. La population reçoit désormais entre 0,1 et 0,2 mg de cette vitamine. Grâce à ces mesures, l'incidence d'ATN a chuté de 46 pour cent partout au pays.

En plus des produits céréaliers améliorés, voici les aliments qui renferment de l'acide folique :

Bien que Santé Canada conseille aux femmes de prendre 0,4 mg d'acide folique par jour, vous devez quand même discuter avec votre médecin de la quantité que vous devez consommer. Ce dernier pourra vous indiquer s'il doit vous prescrire en supplément une multivitamine comportant de l'acide folique, ou les deux.

Les récentes découvertes associant l'acide folique au cancer sont troublantes, mais les femmes enceintes et les femmes qui pensent le devenir ne doivent pas paniquer. Même les chercheurs qui ont mené ces études s'entendent pour dire qu'il faut poursuivre les recherches.



<- Back






Design du site Web par Clutch Marketing