Courir pendant la grossesse

Courir pendant la grossesseLa course représente une excellente forme d'exercice et une merveilleuse façon de rajeunir le corps et l'esprit. Les gens qui courent affirment avoir plus d'énergie durant la journée et mieux dormir la nuit. C'est une excellente façon de rester en forme, mais est-ce prudent durant la grossesse ?

Si vous courez déjà régulièrement, vous vous demandez peut-être si vous devez cesser de le faire si vous tombez enceinte. Bonne nouvelle : vous n'avez pas nécessairement à ranger vos chaussures de course pendant neuf mois. Mais vous ne devez pas non plus continuer sans en discuter d'abord avec votre médecin.

Quand vous êtes enceinte, vous devez absolument discuter avec votre professionnel de la santé avant de continuer ou d'entreprendre tout programme d'exercices afin d'éviter de vous épuiser et confirmer que vous ne souffrez d'aucun trouble de santé qui pourrait vous mettre en danger, vous ou votre bébé. Parmi les troubles de santé qui peuvent vous empêcher de courir, notons la haute pression induite par grossesse, le diabète gestationnel, les antécédents d'accouchement avant terme ou de fausse couche.

Si votre médecin ne s'y objecte pas, courir pendant la grossesse est parfaitement sûr et bénéfique. Courir pendant la grossesse peut :

  • Prévenir un gain de poids excessif
  • Réduire l'hypertension liée à la grossesse
  • Accroître les niveaux d'énergie
  • Réduire les niveaux d'anxiété
  • Accroître la circulation sanguine et l'efficacité du placenta

Les avantages sont nombreux, mais il ne faut pas oublier quelques points. Vous devez par exemple être prudente quand vous faites vos étirements car vos ligaments sont maintenant beaucoup moins résistants. N'oubliez pas également :

De boire beaucoup d'eau. Il est important de rester bien hydratée afin d'éviter la rétention d'eau excessive, de réduire la fatigue, d'éviter les maux de tête et, avant tout, d'éviter de trop élever la température de votre corps (situation particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes).


De ménager vos forces. Ce n'est pas le moment de repousser les limites. Continuez de courir pour maintenir la santé et la forme seulement. Autrement dit, attendez après la naissance de votre bébé pour vous inscrire au marathon. Arrêtez quand votre corps vous dit d'arrêter et prenez des pauses au besoin.


De choisir un parcours facile. Plus votre tour de taille augmente, plus votre équilibre diminue. Évitez donc votre parcours habituel dans les sentiers boisés ou les collines. En fait, à votre deuxième trimestre, nous vous recommandons de vous en tenir au tapis roulant.


De porter l'équipement approprié. Quand vous êtes enceinte, ce n'est pas seulement votre abdomen qui prend de l'expansion. Vos pieds enflent et vos seins grossissent. Vous devrez donc probablement porter des chaussures de course d'un point plus grand et un nouveau soutien-gorge de sport.  


Durant le troisième trimestre, vous aurez souvent le souffle court parce que votre diaphragme sera plus comprimé et votre cœur devra pomper plus fort en raison de la circulation sanguine accrue. Vous devez donc écouter votre corps et ralentir quand c'est nécessaire.

Courir constitue une excellente forme d'exercice, et beaucoup de femmes peuvent continuer de courir jusqu'à la fin de leur grossesse. Mais, malgré les nombreux bienfaits de la course, vous devez être bien informée et consulter un médecin avant de continuer afin de vous protéger, vous et votre bébé.  

 

Êtes-vous une nouvelle enceinte ou mère?

Adhérez et recevez des bons-rabais et des échantillons de produits pour bébés.
Adhérez

<- Retourner


Adhérez à La Ressource canadienne des mères (CMR)
Inscrivez-Vous Pour Notre

Bulletin